LE RUCHER

les ruches sont réparti sur mes rucher de la Camargue au contrefort des Cévennes.

Afin  de garantir une récolte de miel local, de préserver notre planète et la santé  des abeilles  je ne transhume peu mes ruches. Ce qui me permets  de produire des miels local de goût très différent et d’une saveur incomparable . Les récoltes sont souvent faible ce qui explique les ruptures de stock fréquente.

Pour une apiculture durable je limite ma consommation de ressource non renouvelable le plus possible.

Les pollutions de toute sorte, les maladie et les prédateurs de l’abeilles et le dérèglement climatique sont responsable d’une production de miel  a fortement baissé .

C’est pour cela que j’ai fait le choix de ne pas pratiquer une apiculture dite conventionnelle

La plus par des apiculteur conventionnel, pour avoir une production plus régulière ou importante transhume sur des source de nectar intensive comme les grande culture :  lavande, tournesol, ext  ils produise donc un miel monofloral.

Ces pratiques contraint  ces apiculteurs à s’équiper, investir dan du matériel très spécifique , de faire des trajets souvent long pour les abeilles

 

 

 

 

Publicités